Dear reader,
You may have noticed that we’ve changed domains from Minestories to Solid Ground online, a name that more inclusively reflects our broad range of solutions for the mining and rock excavation industries. Rest assured, you’ll still be able to read and watch the ground-breaking content you’ve come to expect. Thanks for visiting.

<p>À la mine Kidd Mine de Glencore, des scientifiques ont découvert à 3 km sous terre de l’eau dont l’âge est estimé à deux milliards d’années.</p>
Montrer la légendeMasquer la légende

À la mine Kidd Mine de Glencore, des scientifiques ont découvert à 3 km sous terre de l’eau dont l’âge est estimé à deux milliards d’années.

Découverte d’eau de deux milliards d’année à la mine Glencore

Des scientifiques canadiens ont découvert un réservoir d’eau préhistorique dans l’une des mines métallifères les plus profondes au monde, la mine Kidd Mine de Glencore à Timmins, dans l’Ontario. L’eau estimée à deux milliards d’années se trouve à environ 3 km de profondeur. Selon la géochimiste Barbara Sherwood-Lollar de l’Université de Toronto, le bassin est plutôt bien rempli.

« Quand on voit cette eau, on pense que ce doit être juste une petite quantité qui est emprisonnée dans la roche. Mais en fait, elle ne cesse jamais de bouillonner. Plusieurs litres s’écoulent par minute, son débit est beaucoup plus important que prévu. »

En analysant les gaz dissous dans cette eau souterraine, les chercheurs ont pu la dater à au moins deux milliards d’années. Mais c’est son taux de sulfate qui les intéresse encore plus. Le sulfate contenu dans l’eau a été produit sur place, et non entraîné par l’eau sous terre depuis la surface. Ces réservoirs pourraient potentiellement alimenter une activité microbienne, ce qui permettrait d’accroître considérablement les surfaces considérées comme habitables sur la planète, étant donné que les roches vieilles de plusieurs milliards d’années composent la moitié de la croûte continentale.