Dear reader,
You may have noticed that we’ve changed domains from Minestories to Solid Ground online, a name that more inclusively reflects our broad range of solutions for the mining and rock excavation industries. Rest assured, you’ll still be able to read and watch the ground-breaking content you’ve come to expect. Thanks for visiting.

<p>Depuis deux ans, Hans-Martin Müller est directeur de la production de la mine de sel souterraine d’esco à Bernbourg, en Allemagne.</p>
Montrer la légendeMasquer la légende

Depuis deux ans, Hans-Martin Müller est directeur de la production de la mine de sel souterraine d’esco à Bernbourg, en Allemagne.

Le sel de la terre

La mine de Bernbourg produit du sel au cœur de l’Allemagne depuis un siècle. En fait, la production de sel y remonte au Moyen-Âge. Aujourd’hui, esco (european salt company) extrait et transforme le sel gemme sur une superficie de plus de 40 km² à l’aide chargeurs Sandvik LH621. Le directeur de la production, Hans-Martin Müller, a grandi à Dresde. Il a libéré quelques heures dans son emploi du temps chargé pour nous en dire plus sur son métier.

Quelles sont les principales responsabilités d’un directeur de la production?
En collaboration avec mon équipe, je dois m’assurer que le volume de sel gemme demandé est produit dans les délais et est de la qualité exigée en me basant sur la géologie, les machines disponibles et le personnel. Mais surtout je dois veiller en permanence à la sécurité de nos collaborateurs. C’est essentiel.

Avez-vous toujours travaillé dans le secteur minier?
Après mes études de génie minier à l’École des mines de Freiberg, j’ai débuté en mai 2007 dans l’une des mines de potasse de K+S. En mai 2008, j’ai commencé à travailler chez esco en qualité de directeur adjoint de la mine souterraine. Depuis décembre 2014, je suis responsable de la production de la mine de sel de Bernbourg.

HANS-MARTIN MÜLLER
TITRE : directeur de la production.

ÂGE : 34 ans.

VILLE D’ORIGINE : Nienbourg/Saale, Allemagne.

LOISIRS : l’escalade et la musique sacrée.

ÉTAT CIVIL : son épouse Johanna et leurs deux enfants Emilia (4 ans) et Frederick (1 an).

HANS-MARTIN MÜLLER TITRE : directeur de la production. ÂGE : 34 ans. VILLE D’ORIGINE : Nienbourg/Saale, Allemagne. LOISIRS : l’escalade et la musique sacrée. ÉTAT CIVIL : son épouse Johanna et leurs deux enfants Emilia (4 ans) et Frederick (1 an).

Quelle est la principale difficulté que vous rencontrez dans votre métier?
C’est sans nul doute de faire converger tous les facteurs liés au gisement, aux machines et aux taux saisonniers de production du sel gemme. Je dois faire la même chose avec les personnalités et les qualifications de 70 mineurs environ.

Comment qualifieriez-vous vos relations avec Sandvik?
Comme nous modernisons sans arrêt notre parc de machines, nous avons intégré trois chargeurs Sandvik LH621 ces deux dernières années. Au cours de la période qui a précédé leur achat, nous nous sommes rendus compte des connaissances remarquables que possédaient les représentants de Sandvik sur les exigences particulières des équipements miniers. Sandvik est devenu un partenaire fiable pour la fourniture de machines puissantes et peu émettrices.

Qu’est-ce que vous appréciez le plus dans votre métier?
Les défis qui se présentent au quotidien au sein de la mine. J’aime le contact direct avec les mineurs. Même s’ils travaillent chacun de leur côté, ils forment une équipe solide.