Dear reader,
You may have noticed that we’ve changed domains from Minestories to Solid Ground online, a name that more inclusively reflects our broad range of solutions for the mining and rock excavation industries. Rest assured, you’ll still be able to read and watch the ground-breaking content you’ve come to expect. Thanks for visiting.

Prêt à assembler

Afin de s’adapter à l’augmentation de la production de minerai de fer de la mine de Carajás, le terminal de Vale à São Luís, dans le nord du Brésil, s’agrandit. Une fois terminé, le projet Pier IV comprendra deux postes, Nord et Sud, équipés des plus grosses machines de chargement de navires au monde, des Sandvik PL400. Le site en accueillera quatre, dotées chacune d’une capacité de 20 000 tonnes l’heure. Ricardo Fonseca, responsable d’exploitation du terminal chez Vale, supervise l’assemblage des équipements.

Quelles sont VOS principales missions?

Je suis analyste des opérations. Je réceptionne actuellement les composants des Sandvik PL400. Je supervise leur assemblage, les essais, et je contrôle les performances des équipements jusqu’à ce qu’elles atteignent le niveau désiré. Ensuite, nous validons les installations et nous les mettons en service.

Ricardo Fonseca

Fonction : responsable d’exploitation du terminal au port de São Luís, au Brésil.
Employeur : Vale.
Âge : 50 ans.
Domicile : São Luís.
Situation familiale : 
marié, une fille de dix ans.

Comment transporte-t-on LE Minerai de fer entre la mine de Carajás et le port sur la côte brésilienne?  

À la mine, le minerai est chargé sur des wagons. Il arrive donc à São Luís par train. Au terminal, le contenu est déchargé par des culbuteurs de wagons. Le minerai est récupéré par des appareils de reprise au stock et transporté sur des convoyeurs Sandvik jusqu’aux équipements de chargement Sandvik. Ceux-ci le chargent ensuite à bord des navires.

Depuis combien de temps travaillez-vous chez Vale?

J’ai commencé à la division Ferroviaire il y a 14 ans.

Et depuis combien de temps êtes-vous à São Luís?

Cela fait quatre ans que je travaille sur le projet Pier IV.

Quel problème principal rencontrez-vous dans votre travail?

Atteindre l’objectif de charger chaque jour le maximum de minerai à São Luís. Les équipements de chargement de navires Sandvik nous aident à l’atteindre.

Qu’est-ce qui vous impressionne le plus chez les Sandvik PL400?

D’après ce que nous avons pu constater sur ce projet, ils sont plus simples et plus légers que ceux que nous utilisions auparavant. Ils sont plus faciles à manœuvrer et leur conception est plus simple.

L’entreprise en bref

Multinationale minière originaire du Brésil, Vale est le premier producteur mondial de minerai de fer et dispose d’une capacité de production de 423,4 millions de tonnes par an.