Dear reader,
You may have noticed that we’ve changed domains from Minestories to Solid Ground online, a name that more inclusively reflects our broad range of solutions for the mining and rock excavation industries. Rest assured, you’ll still be able to read and watch the ground-breaking content you’ve come to expect. Thanks for visiting.

<p>Les systèmes Sandvik Mining and Rock Technology seront capables de se connecter à d’autres systèmes grâce au principe d’interopérabilité adopté par l’entreprise. </p>
Montrer la légendeMasquer la légende

Les systèmes Sandvik Mining and Rock Technology seront capables de se connecter à d’autres systèmes grâce au principe d’interopérabilité adopté par l’entreprise.

Travail collaboratif

Pour Sandvik Mining and Rock Technology, s’allier à des partenaires respectés pour mettre en application les solutions les plus récentes et performantes en matière de technologie IdO permet de proposer aux compagnies minières des gains tangibles sur le plan de la productivité, de la sécurité et des coûts tout en les aidant à mener une activité plus éco-responsable.

Optimine analytics permet aux compagnies minières désireuses de tirer parti des données générées par leurs systèmes automatisés et informatiques de transformer celles-ci en connaissances exploitables pour accompagner la prise de décision. Cette solution fusionne les données provenant de plusieurs sources, dont le système de surveillance de flotte My Sandvik, d’autres composants de la suite logicielle OptiMine (outils de géolocalisation, gestion des tâches et planification), et des systèmes tiers utilisés par la mine pour assurer le suivi et administrer son activité. OptiMine Analytics les centralise et se connecte à d’autres systèmes informatiques via des applications à interface ouverte.

Sandvik s’est associé à IBM pour doter le programme de capacités prédictives réellement performantes. Tandis que ce dernier fusionne les informations envoyées par de multiples flux de données et par les équipements miniers intervenant sous terre, le système IBM Watson IdO fournit les capacités d’analyse et d’apprentissage artificiel qui permettent l’entretien anticipé et l’optimisation.

L’heure est venue de franchir un nouveau cap s’inscrivant dans le principe d’interopérabilité des données qui précise que les systèmes Sandvik doivent reposer sur une architecture ouverte. Les informations envoyées par les équipements Sandvik peuvent être lues directement par l’intermédiaire d’interfaces prédéfinies et sont aussi disponibles via des serveurs. Les systèmes Sandvik peuvent lire et exploiter les données de systèmes tiers et réciproquement.

Illustration pratique du principe d’interopérabilité de Sandvik, l’acquisition récente de Newtrax Technologies et l’indépendance vis-à-vis des fournisseurs que la technologie Newtrax apporte à l’offre numérique de Sandvik.

Newtrax Technologies est le chef de file mondial de l’IdO sans fil et la source préférée de mégadonnées pour l’intelligence artificielle dans les mines souterraines exploitant la roche dure. L’entreprise propose des solutions de sécurité et de productivité en assurant le suivi du personnel, des machines et de l’environnement. Ses solutions IdO sans fil complètent OptiMine pour accroître les fonctionnalités des capteurs et ajouter des éléments de collecte des données pouvant être intégrés à OptiMine. Si OptiMine est le cerveau de la solution d’analyse des données, Newtrax renforce son système nerveux en proposant de nouvelles fonctionnalités de détection.

Qu’est-ce que cela apporte dans la pratique? L’un des nouveaux avantages, c’est la capacité d’intégrer le système aux équipements de fournisseurs tiers, créant ainsi une solution indépendante d’un constructeur spécifique, Sandvik compris.

Le principe d’interopérabilité Sandvik

Sandvik Mining and Rock Technology a adopté un principe d’interopérabilité des données, lequel précise le mode de partage des données générées par les systèmes, équipements et outils Sandvik à l’intérieur de l’écosystème numérique minier. Il expose les règles selon lesquels les systèmes Sandvik peuvent communiquer au sein d’un secteur des mines et carrières numérisé. Ces systèmes auront la possibilité de communiquer et d’échanger des données avec d’autres systèmes installés sur un site donné afin de valoriser les données collectées.

La télémétrie et le suivi des données d’une foreuse d’une autre marque que Sandvik, par exemple, peuvent être importés sans problème dans l’écosystème OptiMine et associés à d’autres sources de données.

La détection de proximité est un exemple des atouts de Newtrax. Cette technologie brevetée a été spécialement conçue pour réduire les risques de collision entre les véhicules légers, les véhicules lourds et les piétons dans les mines souterraines d’exploitation des roches dures en éliminant les angles morts des équipements miniers mobiles. Quand cette technologie est intégrée à la lampe frontale de chaque mineur, il est possible de demander un arrêt d’urgence quand des véhicules semblent constituer un danger. Un système de détection des chutes repère les mineurs éventuellement inconscients dès que leur lampe frontale n’a pas bougé depuis un laps de temps déterminé.

L’acquisition de Newtrax Technologies ajoute une nouvelle possibilité d’accès IdO sans fil à la solution OptiMine indépendante de tout constructeur.

L’acquisition de Newtrax Technologies ajoute une nouvelle possibilité d’accès IdO sans fil à la solution OptiMine indépendante de tout constructeur.

Le suivi du personnel et des équipements est une autre technologie Newtrax susceptible d’accroître la sécurité des mines, en particulier quand les mineurs travaillent en solo. En se connectant à n’importe quelle infrastructure du réseau d’une mine souterraine, les capteurs installés sur les véhicules et dans la lampe frontale du personnel envoient des signaux de géolocalisation vers la surface. Les mineurs isolés sont ainsi toujours en sécurité et il est facile de retrouver les véhicules au début d’une nouvelle période de travail.

En plus de la sécurité du personnel et des équipements, Newtrax propose une pré-détection des dangers liés au terrain meuble, à la qualité de l’air des mines et au niveau de la nappe souterraine.

Le système intègre plusieurs dispositifs tels que des baromètres, des tassomètres et des piézomètres pour contrôler le niveau de l’eau. Il fusionne les données et les affiche sur de simples tableaux de bord pour donner une vue d’ensemble claire et nette et pour permettre de prendre, le cas échéant, des mesures correctives. Par exemple, il est possible de mettre en marche des ventilateurs auxiliaires pour l’aérage si besoin est.

L’amélioration de la sécurité n’est pas le seul bon côté du partenariat Sandvik-­Newtrax. Cette offre combinée offre le potentiel de contribuer au développement durable en améliorant la productivité des mines souterraines par une utilisation plus efficace des ressources. Un meilleur contrôle des équipements miniers permet une planification plus précise et, au final, augmente le tonnage produit à chaque période de travail.

Les technologies Newtrax réduisent également les dépenses en aidant les mines à éviter les interventions et les déplacements inutiles de véhicules, ce qui économise du carburant et des coûts d’entretien et contribue aussi à la diminution des gaz d’échappement. La baisse des émissions a des effets bénéfiques sur le plan environnemental et sanitaire, et permet également de faire indirectement des économies en faisant baisser les besoins de ventilation.

Sandvik et Newtrax

En novembre 2018, les deux entreprises ont annoncé leur partenariat destiné à proposer une sécurité, un rendement et une productivité de haut niveau aux mines souterraines d’exploitation des métaux par l’intermédiaire de la numérisation. La lettre d’intention relative à l’acquisition a été signée en avril 2019.

Newtrax, dont le siège social est à Montréal, au Canada, sera une Business Unit indépendante intégrée à la division Rock Drills & Technologies de Sandvik Mining and Rock Technology. L’accord a été signé au cours du deuxième trimestre 2019.