Dear reader,
You may have noticed that we’ve changed domains from Minestories to Solid Ground online, a name that more inclusively reflects our broad range of solutions for the mining and rock excavation industries. Rest assured, you’ll still be able to read and watch the ground-breaking content you’ve come to expect. Thanks for visiting.

<p>Le président de New Orion Drilling, Luo Qingzin, sait la valeur ajoutée que les équipements Sandvik apportent à l’exploitation du minerai de phosphate.</p>
Montrer la légendeMasquer la légende

Le président de New Orion Drilling, Luo Qingzin, sait la valeur ajoutée que les équipements Sandvik apportent à l’exploitation du minerai de phosphate.

Un homme d’action

Personnalité aux nombreux centres d’intérêt, de la photographie à l’opéra de Pékin, Luo Qingxin, président de Guizhou New Orion Drilling Technology & Services Co., apprécie d’évoluer dans un secteur qui aide la Chine à nourrir une population en pleine croissance en exploitant les phosphates qui servent d’engrais dans l’agriculture.

Qu’est-ce qui vous a poussé à travailler dans l’industrie minière?
J’ai fait des études spécialisées dans le génie et les équipements miniers à l’Université de Chongqing. Dès l’université, j’ai aimé le secteur minier avec une prédilection pour les foreuses, les chargeurs et les excavatrices pour grandes mines à ciel ouvert. La Chine est un pays gigantesque qui compte plus d’un milliard d’habitants. Il est donc nécessaire de produire de grandes quantités d’engrais pour l’agriculture. La province du Guizhou est riche en roches phosphatées. Je pense que l’exploitation des gisements de phosphates est très précieuse car elle peut résoudre les problèmes relatifs à l’approvisionnement en nourriture d’un grand nombre de personnes.

Luo Qingxin

Titre : PDG.
Entreprise : Guizhou New Orion Drilling Technology & Services Co.
Âge : 50 ans.
Domicile : Guiyang, dans la province du Guizhou.
État civil : une fille, diplômée de l’Université de Londres, qui travaille en Chine.

Quels sont les principaux obstacles que vous rencontrez?
D’abord, la géologie de la zone exploitée est relativement complexe. Il y a des failles ici et là dans la couche rocheuse, ce qui pose des problèmes aux machines de forage. À part ça, la mine est un site d’exploitation à grande échelle appartenant à l’État où les méthodes de production sont relativement spécifiques : il faut, par exemple, que les gradins formés par le dynamitage aient une surface bien plane. Le procédé de forage par rotation de nos foreuses de trous de mine Sandvik D50KS et Sandvik D245S est à cet égard extrêmement performant. Il permet d’obtenir des résultats parfaits en matière de dynamitage et des gradins très lisses une fois la roche de couverture retirée et évacuée.

Quels liens entretenez-vous avec Sandvik?
Nos relations avec Sandvik sont très cordiales. À ses débuts, l’entreprise n’utilisait que des équipements fabriqués en Chine. Nous avons ensuite testé une foreuse Sandvik D1500 et trouvé qu’elle était extrêmement polyvalente. Sur le plan opérationnel, les techniciens de Sandvik ont été très conciliants et nous ont apporté une assistance sans faille, gagnant ainsi notre confiance totale. Quand nous avons envisagé d’acquérir de nouvelles machines, nous avons entamé un long dialogue sur la technologie avec le responsable commercial de Sandvik. Au final, nous avons décidé de nous procurer une Sandvik D50KS, puis une Sandvik D245S. Ces deux modèles sont devenus des machines de premier plan à la mine, elles effectuent des opérations essentielles de forage.

Où en sont les machines Sandvik qui travaillent à la mine?
Tout va très bien pour le moment. Les techniciens de Sandvik réparent et entretiennent les équipements en coopération avec nous. Ainsi, nous sommes sûrs de leur bon fonctionnement. Actuellement, l’entreprise emploie huit opérateurs de foreuses de trous de mine par rotation. Ils sont répartis en deux équipes tournantes mais les machines fonctionnent en permanence. Pendant les repas et les changements d’équipe, nos techniciens vérifient le matériel et procèdent à l’entretien courant pour régler rapidement tout problème naissant.

Qu’est-ce qui vous impressionne le plus dans les équipements Sandvik?
Nos foreuses de trous de mine par rotation bénéficient d’une conception de pointe, d’une qualité fiable et stable, et d’une technologie éprouvée. Si on leur ajoute l’assistance des services après-vente et de pièces détachées de Sandvik, nous pouvons garantir la réalisation de nos missions de production.

Quels sont vos centres d’intérêt?
Ils sont très variés, mais j’apprécie particulièrement la photographie et l’opéra de Pékin, les pièces traditionnelles chinoises. Quand je ne travaille pas, j’aime aller me promener en plein air et prendre en photo des lieux présentant un intérêt culturel et des paysages naturels. Je prends également part aux représentations d’opéra traditionnel de mon quartier.

Guizhou New Orion Drilling Technology & Services Co.

L’entreprise est spécialisée dans le forage de trous de mine. Elle exécute des opérations de dynamitage dans des mines et des chantiers de construction de grands barrages en Chine et à l’étranger. Elle emploie 60 collaborateurs et annonce un chiffre d’affaires de 50 millions de yuans (10 M CAD). Elle dispose de nombreux techniciens expérimentés forts de 30 ans d’expérience dans la production, l’assemblage, la réparation et le pilotage de foreuses. Grâce à sa gamme d’équipements de forage spécialisés et modernes, elle est en mesure de fournir des plans de tir optimisés fondés sur les réserves, l’échelle de production et les formations géologiques particulières des mines. En outre, elle commercialise divers types de foreuses et offre des services d’assistance spécialisés dans l’installation, la maintenance et la modification technique des équipements.